Lycanthrope (loup-garou)

acbruot9

Un lycanthrope, plus connu en français sous le nom de loup-garou, est, dans les mythologies, les légendes et les folklores principalement issus de la civilisation européenne, un humain qui a la capacité de se transformer, partiellement ou complètement, en loup, ou en créature anthropomorphe proche du loup.

Cette transformation peut être due à plusieurs causes, comme une malédiction ou un rituel volontaire, et plus récemment la morsure d’unloup ou d’un autre lycanthrope. Elle se déclenche généralement durant la nuit et à chaque pleine lune, condamnant le lycanthrope à errer sous forme de loup jusqu’au matin. Les histoires de lycanthropes sont mentionnées depuis la mythologie grecque, elles sont étendues à de nombreux pays européens, et plus récemment au monde entier. Les lycanthropes sont majoritairement décrits comme des êtres maléfiques possédant les capacités du loup et de l’homme à la fois, une force colossale, et d’une grande férocité puisqu’ils sont capables de tuer de nombreuses personnes en une nuit. Ils se rappellent rarement leurs méfaits nocturnes après avoir repris forme humaine.

Hormis par le recours à la chirurgie et l’utilisation de costumes, la transformation physique d’hommes en loups est impossible. Cependant, bon nombre de personnes, y compris érudites, y ont cru pendant des siècles et cette croyance perdure parfois encore. La lycanthropie est aujourd’hui scientifiquement reconnue comme symptôme d’une maladie mentale dans laquelle la personne se croit changée en loup, on parle alors de lycanthropie clinique.

Le thème de la lycanthropie est devenu un sujet de fiction moderne fréquent, abondamment repris dans les arts, les littératures fantasy et fantastique ainsi que l’audiovisuel, il est au centre d’un très grand nombre de films d’horreur et de sagas, bien que ces lycanthropes modernes puissent avoir des caractéristiques différentes des anciens, notamment leur vulnérabilité aux balles en argent.

 

Exemple:

En 1573, dans la ville de Dole. Gilles Garnier est accusé  d’avoir dévoré des jeunes enfants et ravagé les campagnes. Il avoue les faits et est brûlé sur un bûcher.

Un autre exemple quelques années plus tard: dans un autre village, des paysans découvrirent des garçons de quinze ans mutilés. Deux loups qui s’acharnaient sur les cadavres s’enfuirent dans les taillis. Les paysans s’approchèrent des buissons et découvrirent un homme à demi-nu accroupi dans les buissons. Il était énormément poilu (barbe, cheveux longs) et avait des ongles immenses où étaient accrochés des lambeaux de chair. L’homme en question s’appelait Jacques Rollet. Il fût condamné à mort.

 

Plus ancien:

 

En 1101, décès du Prince Vseslav de Polock, soi-disant un loup-garou ukrainien.

En 1182 ou en 1183, Giraldus affirme avoir découvert un couple de loups-garous en Ireland.

En 1407, les loups-garous sont mentionnés durant un procès de sorcières à Bâle.

En 1573, Gilles Garnier est brûlé, accusé d’être un loup-garou.

En 1589, Peter Stubb, loup-garou, est exécuté à Cologne.

En 1764, la bête du Gevaudan terrorise l’Auvergne.

Entre 1796 et 1799, la psychose du loup touche la France.

 

Laisser un commentaire

Velay ô Vivarais Royal |
Mon BLOG sur l'Histoire |
Jennialogie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mabibliothèque
| Lefleuvedeleternite
| Prison1cut